Les conceptions erronées des élèves en électricité ne disparaissent peut-être jamais de leur cerveau

Masson, S., & Brault Foisy, L.-M. (2012). Les conceptions erronées des élèves en électricité ne disparaissent peut-être jamais de leur cerveau.Spectre, 42(1), 15-17. url: labneuroeducation.org/s/Masson2012a.pdf

Résumé

Une étude montre que les experts en sciences activent, davantage que les novices des régions cérébrales liées à l'inhibition lorsqu'ils répondent à des questions associées à une fausse conception fréquente en électricité. Ce résultat mène à penser que les experts en sciences possèdent peut-être toujours dans leur cerveau de fausses conceptions qu'ils doivent inhiber. Si les conceptions erronées des élèves ne disparaissent jamais de leur cerveau, les enseignants devraient tenir compte de ces conceptions non seulement au début, mais tout au long de leur séquence d'enseignement.