Connaître les neuromythes pour mieux enseigner

Blanchette Sarrasin, J., & Masson, S. (2017). Connaître les neuromythes pour mieux enseigner. Enjeux pédagogiques, 28, 16-18. url: labneuroeducation.org/s/Blanchette2017.pdf.

RÉSUMÉ : Des études récentes ont montré que les enseignants possèdent souvent des croyances erronées sur le fonctionnement du cerveau qui peuvent influencer leurs pratiques d'enseignement. Cet article présente quatre de ces croyances erronées, que l'on appelle souvent neuromythes : les styles d'apprentissage, la dominance hémisphérique, les exercices de coordination et les intelligences multiples.

Cliquez sur l'image pour télécharger l'article.

Aider les élèves à transformer leur cerveau en espaçant les périodes d'apprentissage

Masson, S. (2016). Aider les élèves à transformer leur cerveau en espaçant les périodes d'apprentissage. Vivre le primaire, 29(2), 29-30. url: labneuroeducation.org/s/Masson2016d.pdf

RÉSUMÉ : Dans cet article, il sera question de l’un des principes pédagogiques les plus efficaces pour aider les élèves à apprendre : l’espacement des périodes d’apprentissage. Après avoir présenté les effets de l’espacement sur les apprentissages et le cerveau des élèves, des stratégies seront suggérées à la fin de l’article pour faciliter la mise en application du principe d’espacement en classe.

Cliquez sur l'image pour télécharger l'article.

Découvrir son cerveau pour mieux apprendre à l'éducation préscolaire

Allaire-Duquette, G., Brault Foisy, L.-M., & Masson, S. (2016). Découvrir son cerveau pour mieux apprendre à l'éducation préscolaire. Revue Préscolaire, 54(2), 24-26. url: labneuroeducation.org/s/Allaire2016.pdf

EXTRAIT. On peut faire profiter plus directement les élèves de ces récentes découvertes en explorant le thème du cerveau en classe. La compréhension que ceux-ci ont de leur cerveau peut avoir une influence positive sur leur personnalité et, en particulier, sur la façon dont ils se perçoivent comme apprenant (Lanoë, Rossi et Lubin, 2008). Explorer le cerveau permet d'accompagner les enfants dans la poursuite de la connaissance qu'ils ont d'eux-mêmes. En découvrant le cerveau, les élèves développent une meilleure compréhension de la pensée et de l'intelligence, ce qui peut améliorer leur engagement à apprendre.

Site de l'Association d'éducation préscolaire du Québec : www.aepq.ca

Cliquez sur l'image pour télécharger l'article.

Cliquez sur l'image pour télécharger l'article.

Pour que s'activent les neurones

Masson, S. (2016). Pour que s'activent les neurones. Les Cahiers pédagogiques, 527, 18-19. url: labneuroeducation.org/s/Masson2016.pdf

RÉSUMÉ. Le cerveau a une grande capacité à modifier ses connexions neuronales pour s’adapter et apprendre. Aux enseignants d’utiliser cette plasticité et de favoriser l’activation neuronale répétée.

Cliquez sur l'image pour télécharger l'article.

Neuromythes et enseignement : connaître les mythes sur le fonctionnement du cerveau pour mieux enseigner

Masson, S. & Blanchette Sarrasin, J. (2015). Neuromythes et enseignement : connaître les mythes sur le fonctionnement du cerveau pour mieux enseigner. Éducation Canada, 55(3), 32-35. url: labneuroeducation.org/s/Masson2015h.pdf

De récentes études ont montré que les enseignants croient souvent à des neuromythes, c'est-à-dire à de fausses conceptions sur le fonctionnement du cerveau. Ces neuromythes peuvent s'avérer problématiques pour la réussite des eleves, parce qu'ils peuvent orienter les pédagogues vers des pratiques d'enseignement qui ne sont pas entièrement compatibles avec le fonctionnement du cerveau de leurs élèves. Pour cette raison, dans cet article, les trois neuromythes les plus fréquents en éducation sont présentés et discutés. Le premier concerne les styles d'apprentissage, le deuxième est lié a la notion de « cerveau gauche et cerveau droit » et le troisième touche aux exercices de coordination visant l'optimisation du fonctionnement cérébral.